La médiathèque
Albert Camus



Le PLU communal


Nos partenaires

  Histoire de Villeblevin

Nous ne savons que peu de chose sur l'histoire de Villeblevin. Nos recherches se poursuivent et nous sommes, bien entendu, à l'écoute de toute information que vous pourriez détenir et qui pourrait constituer une direction de recherche.


Sur une période de plusieurs siècles on trouve le nom de la commune sous différentes appellations. La plus ancienne désignation date de la fin du Xlème siècle et s'écrit "Villapoplinam", "Villablovinam" ou "Villablovanam". Au fil des siècles le nom a évolué.

La première partie du nom se retrouve beaucoup dans le nord du département: Villeneuve, Villecien, Villebougis, Villemanoche, etc. Le préfixe "villa" a commencé à être employé vers la fin du IVème siècle, il désignait à l'origine une exploitation agricole (gallo-romain). Il a gardé ce sens jusqu'au Xlème siècle; ensuite il a pris peu à peu le sens de village et enfin son sens actuel.

De par son suffixe il est coutumier de dire qu'il s'agissait du pays du blé et du vin, ce qui est inexact car du blé et des vignes, il y en avait dans toute notre contrée. Dans son livre "toponymie générale de la France" (1994) Ernest Nègre cite pour Villeblevin le préfixe bas-latin pour "Villa" bien sur, et un nom propre d'origine germanique pour "Blouain", "Blouvyn", "Blevin" alias "Bobolenus". Ce qui donnerait "la ferme de Bobolenus" forme beaucoup plus crédible que la ville du blé et du vin!

Villeblevin releva successivement de l'abbaye de la Pommeraye, du prieuré de Vieupou, et du chapitre de Sens au 15ème siècle, puis devint fief de la baronnie de Bray-sur-Seine à partir du 16ème siècle.

La maison des Barres fut en possession de cette seigneurie aux 12ème/13ème et y fit édifier une forteresse. A cette illustre famille succéda aux 14ème/15ème la maison de Bouville. Au 19ème siècle, les Le Barrois de Lemery firent reconstruire le château sur l'emplacement du château fort primitif.

L'église Saint Médard et Saint Michel dont la haute tour carrée date de 1586 possède 3 portails (fin 18ème) encadrés par d'énormes contreforts. Elle possède une triple nef, des arcades ogivales du 16ème et des pilastres toscans. Son clocher convexe est surmonté d'un campanile. sa chaire est du 18ème siècle. L'église héberge en son sein, depuis 1887, un orgue à 8 registres fabriqué par le facteur d'orgue parisien Aristide Cavaillé-Coll (voir l'article sur l'église dans la rubrique "patrimoine communal").

Évolution récente

Au début du 20ème siècle, l'activité de la population consistait surtout au travail de la terre : petites fermes de quelques hectares, quelques vaches, 1 ou 2 chevaux.

En 1954 il y avait 23 exploitations agricoles. Les choses ont bien changé avec le machinisme et le remembrement. Villeblevin a perdu progressivement son caractère rural pour devenir une cité dortoir. La population est passée de 746 habitants en 1962 à 1708 aujourd'hui (Recensement de 2005).



Personnages illustres.

Famille des Barres

Originaire de Langres, Les "Des Barres" étaient seigneurs de Chaumont, St Agnan, Villeneuve la Guyard et autres lieux. Le chevalier Guillaume des Barres, dit le Barois, se distingua par sa fidélité à Philippe-Auguste qu'il sauva à plusieurs reprises, notamment au siège de St Jean d'Acre en 1191, et à la célèbre bataille de Bouvines en 1214.






Nous contacter
par mail

TIPI - Paiement
sécurisé
en ligne

Jumelage
Partnerschaft
Le comité de jumelage
Le site de Heidenburg

Les pages de l'urbanisme

Les pages
art et culture

Les albums photos

Locations
Foyer communal,
tables et bancs

Tente de réception

Calendriers communaux
Evénements divers
Ramassage des OM
Occupation du foyer

 
  Mentions légales