La médiathèque
Albert Camus



Le PLU communal


Nos partenaires

  Une psychomotricienne à Villeblevin


La psychomotricité, qu’est-ce-que c’est ?

A chaque instant, nous nous exprimons au travers de notre corps. A chaque instant, grâce à nos fonctions psychomotrices, nous pouvons évaluer les distances, coordonner nos gestes, équilibrer notre corps, situer notre corps dans l’espace, structurer et organiser l’espace dans lequel nous évoluons... Chacun de nos actes témoigne de la manifestation conjointe de nos fonctions intellectuelles, affectives et motrices. Cependant, au cours des différentes étapes de la vie, les fonctions psychomotrices peuvent se trouver perturbées temporairement, ou plus durablement, en raison d’une intégration perceptivo-motrice déséquilibrée entraînant alors des difficultés d’adaptation et constituant une source de désagrément pour le porteur et le milieu social. La psychomotricité va permettre de prévenir, repérer, dépister accompagner et rééduquer les troubles des fonctions psychomotrices, elle va permettre de restaurer l’adaptation au milieu par le biais d’apprentissages psycho-perceptivo-moteurs.

Qui peut l’exercer ?

Le psychomotricien diplômé d’état, professionnel paramédical, auxiliaire de la médecine, il intervient sur prescription médicale.

Dans quels cas le psychomotricien intervient-il ?

Chez le très jeune enfant:

     - chez l’enfant prématuré et grand prématuré afin de stimuler son développement psychomoteur
     - en cas de retard du développement postural et moteur: difficultés de maintien de la tête, retard d’acquisition de la station assise, de la station debout et/ou de la marche
     - si l’enfant est hypotonique ou au contraire hypertonique
     - si la prise d’objets est difficile ou maladroite
     - si l’enfant ne communique pas ou ne s’intéresse pas à ce qui se passe autour de lui
     - si l’enfant est trop sage, n’a pas envie d’explorer l’espace, joue peu....

Chez le jeune enfant (3 à 5 ans) pour:

     - des troubles de l’équilibre et des coordinations : si l’enfant tombe souvent, se cogne, a des difficultés pour monter et descendre les escaliers, s’il rencontre des difficultés dans les nouveaux apprentissages moteurs;
     - son comportement: l’enfant est trop sage, sourit peu et joue peu, ou au contraire si l’enfant est trop agité, nerveux, parfois agressif, s’il a des difficultés à se concentrer sur une tâche;
     - un décalage dans ses rythmes de vie : troubles du sommeil, de l’alimentation, retard dans l’acquisition de la propreté;
     - sa scolarité : si l’enfant ne comprend pas les spatiaux; s’il est maladroit, manque de soin, n’aime pas ou est en échec dans le dessin, les activités manuelles, le graphisme, les puzzles et les jeux de constructions ; s’il ne sait pas qu’elle main choisir pour écrire; s’il se repère difficilement dans l’espace et maîtrise mal son corps ; s’il est souvent fatigué, lent, inattentif et manque d’autonomie...

Chez l’enfant scolarisé:

     - si son écriture est illisible, irrégulière, trop grosse ou trop petite, trop lente ; son travail est peu soigné, s’il tient mal son stylo, s’il est crispé lorsqu’il écrit, lent et fatigable,
     - s’il a des difficultés de perception
     - s’il se repère mal dans le temps
     - s’il a des difficultés de structuration ou d’organisation spatiale
     - s’il inverse les lettres et/ou les chiffres, il écrit en miroir, il confond la gauche et la droite, il n’arrive pas à s’organiser, s’il n’aime pas ou est en échec dans le dessin, les activités manuelles, les jeux de construction ou les puzzles;
     - s’il est inattentif, a des difficultés pour mémoriser, il se bloque, il est très émotif, nerveux, agité, coléreux ou au contraire s’il est trop sage, lent, excessivement timide ou passif;
     - il est gêné par des tics ou un bégaiement.

Chez l’adulte:

     - pour aider et favoriser les interactions précoces entre la maman et son bébé
     - pour la relaxation de la femme enceinte
     - pour rééduquer une crampe de l'écrivain, une écriture peu lisible ou lente et source de fatigue
     -pour les personnes souffrants de troubles de l’équilibre
     - pour des séances de relaxation

Chez la personne âgée pour limiter l’aggravation du vieillissement dans les difficultés:

     - de mémorisation
     - de repérage dans le temps et l’espace
     - d’équilibre

Dans tous les cas, le psychomotricien proposera un bilan psychomoteur basé sur l’entretien avec le patient et/ou la famille, l’observation et l’utilisation de tests basés sur les échelles de développement.

Il mettra en place un projet thérapeutique qui déterminera les buts à atteindre et fractionnera ceux-ci en fonction des possibilités du patient. Précis dans son élaboration mais modulable dans sa réalisation, ce projet suivra pas à pas les progrès du patient.

Le choix des moyens thérapeutiques découlera des observations faites ou court du bilan et des spécificités de la pathologie.

Les moyens et les techniques utilisés:

     - Relaxation
     - Graphomotricité
     - Techniques corporelles
     - Parcours moteurs
     - Parcours et jeux d’équilibre
     - Jeux visuo-spatiaux, activité de structuration et d’organisation spatiale
     - Motricité fine, coordinations motrice et occulo-motrice
     - Activité d’adresse, activité d’attention et de mémorisation


Un cabinet de psychomotricité s’est ouvert à Villeblevin.

Pour tout renseignement : 06 81 85 72 12 ou 03 58 15 00 53 

 

 



 

 


Nous contacter
par mail

TIPI - Paiement
sécurisé
en ligne

Jumelage
Partnerschaft
Le comité de jumelage
Le site de Heidenburg

Les pages de l'urbanisme

Les pages
art et culture

Les albums photos

Locations
Foyer communal,
tables et bancs

Tente de réception

Calendriers communaux
Evénements divers
Ramassage des OM
Occupation du foyer

 
  Mentions légales